Appel d'offres : 1ère partie

05/24/2018

Appel d'offres : 1ère partie

 

Les entreprises font de plus en plus appel à des assistantes pour répondre à des appels d’offre. Elles souhaitent acquérir de nouveaux clients mais manquent souvent de temps pour les chercher. En effet, des éléments de plus en plus pointus sont demandés et cela nécessite une certaine recherche et de passer du temps à rédiger notamment les mémoires techniques. Voici ci-dessous les différentes étapes pour répondre à l’appel d’offre.

La recherche

C’est une étape à part entière et qui peut nécessiter parfois une journée entière. Il faut bien différencier les appels d’offres publics et les appels d’offres privés.

Il faut s’inscrire sur différents sites d’appel d’offres : Kleekoon, Achat Public, E-marches publics, Marchés On Line, France Marchés … (mission de veille) pour les plus généralistes et sur des sites régionaux. Pour gagner du temps, on a la possibilité la plupart du temps de créer des alertes selon le corps d’état pour lequel on effectue la recherche.

Etude du dossier

1) Le Règlement de Consultation

On s’intéresse dans un premier temps au Réglement de Consultation où l’on retrouve les points clés du dossier de consultation : TRES IMPORTANT : la date et l’heure limite de réception des offres, la répartition des lots, les éléments constitutifs du dossier, le type de marché (ouvert, à groupement d’entreprise …), les contacts techniques et administratifs, la répartition du % pour la valeur du prix et du mémoire technique.

2) CCTP et DPGF

Dans le CCTP, on retrouve les différents matériaux demandés ainsi que les techniques spécifiques et la DPGF nous indique les quantités nécessaires. Cela permet à l’entreprise d’évaluer si le marché l’intéresse ou non et si elle a la capacité d’y répondre ou non.

3) Le Mémoire Technique

C’est ce qui, selon moi, prend le plus de temps. Il nous ait demandé de plus en plus de détails techniques précis (SOGED) avec une importance donnée à l’environnement et au développement durable.

Répondre à l’appel d’offre

Soit on répond à « l’ancienne » donc version papier soit de manière « dématérialisée » obligatoire à partir du 1er octobre 2018.

Il faut faire attention à tous les détails administratifs (K-Bis de moins de 3 mois, l’attestation des cotisations sociales, l’attestation des cotisations fiscales et l’attestation pour les salariés étrangers, attestations d’assurance professionnelle …) pour la candidature et aux documents techniques pour l’offre (Acte d’Engagement, CCTP, CCAP, DPGF et Mémoire Technique pour la plupart du temps) dans une enveloppe seule ou dans 2 enveloppes.

Pour la réponse dématérialisée, il faut que l’entreprise possède une clé de signature électronique valide.

Suivi de l’appel d’offre

Si on l’entreprise a la chance d’être retenue (Youpi on peut se féliciter) alors il faudra faire le suivi et envoyer les documents nécessaires. On reçoit une lettre de notification où il est notamment demandée à l’entreprise de se munir de son tampon de signature.

Conclusion

Une fois que l’on sait comment fonctionne un appel : où chercher les informations et quelles informations sont nécessaires cela nous fait gagner un temps précieux et cela n’est pas négligeable. Il est important d’avoir de bonnes qualités rédactionnelles car les réponses apportées dans le mémoire technique doivent être précises et concises.

Faites appel à moi (je travaille à distance ou sur site à Lyon) et je vous ferais gagner du temps. Vous pourrez ainsi vous consacrer pleinement à votre activité !! 

Appel d'offres suite et fin