Comment gérer la perte d'un client ?

02/22/2020

Comment gérer la perte d'un client ?

Perdre un client a renforcé ma motivation 

Après les joies de signer les premiers contrats, il faut parfois faire face à la dure réalité du métier d’indépendant : la perte d’un client qui se fait « du jour au lendemain ». C’est d’autant plus difficile quand  il s’agit de son plus gros client 

Perdre un client a renforcé ma motivation 

 

1er constat

Après les joies de signer les premiers contrats, il faut parfois faire face à la dure réalité du métier d’indépendant : la perte d’un client qui se fait « du jour au lendemain ». C’est d’autant plus difficile quand  il s’agit de son plus gros client 😦

C’est un gros coup dur surtout lorsque l’on ne s’y attend pas. Il faut se remettre en question et aller de l’avant. Rien ne se sert de se lamenter, cela ne peut que nous conduire à notre perte.

 

Pourquoi

Mon client a du se séparer de moi pour problème économique ; c’est toujours difficile de se dire que notre contrat est rompu à cause de problèmes conjoncturels et non par incompétence. La société est telle qu’aujourd’hui on doit faire face à ce genre de réalité plus souvent qu’on ne le pense … Je lui ai bien entendu demandé ce qui avait motivé sa décision ; il n’avait rien à reprocher à mon travail ce qui en soit est déjà rassurant.

 

Motivation pour continuer

Il est ensuite important de se pencher sur les implications financières de cette situation. Il faut donc se remettre de suite au travail : prospecter par mail, par téléphone (même si ce n’est pas ce que je préfère) et les réseaux sociaux ce qui pour moi est la base de la communication dans le monde moderne.

 

Conclusion

Durant ces phases compliquées que connaissent finalement un jour où l’autre chaque entreprise, la base de tout est le moral.  Il faut savoir que rien n’est jamais acquis. J’ai pour habitude de dire « quand le moral va tout va » !! J’applique donc cet adage pour moi.

On dit toujours que c’est un mal pour un bien donc « futur client me voilà ».

 

 

Remise en question, doute … : cela vous est-il déjà arrivé ? Assistante administrative indépendante, quel fut le déclic ?